FIN DE L’ETAT D’URGENCE : Félix Tshisekedi annonce la levée progressive de toutes les restrictions

Après quatre mois de confinement, c’est le retour à la normale. Le chef de l’État a mis fin mardi à l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire national annonçant, à cette même occasion, la reprise de manière graduelle de toutes les activités.

Toutefois, Félix Tshisekedi allie la levée progressive de certaines contraintes, au renforcement des mesures barrières pour éviter que le pays ne connaisse une nouvelle flambée des cas d’infection.

Il s’agit de la mise en place des contrôles à chaque entrée, les dispositifs de lavages des mains, le port obligatoire des masques dans les places publiques et surtout la désinfection régulière des lieux d’activités.

Dans son discours diffusé mardi soir 21 juillet 2020 sur la télévision publique ( RTNC), le président de la République a assuré que les activités reprennent à partir de ce 22 Juillet 2020. Les commerces, banques, restaurants, cafés, bars, entreprises, rassemblements et célébrations, transports en commun…sont concernés.

Le 03 août 2020, ça sera la reprise des cours aux primaires, aux humanités et dans les universités en commençant par les classes terminales. Instruction a été faite aux responsables du secteur pour prendre des mesures afin d’éviter de nouvelles contaminations.

Par ailleurs, le 15 Août 2020 marque la réouverture des Églises et lieux des cultes, des mouvements migratoires et interprovinciaux mais aussi la réouverture des ports et aéroports, de toutes les frontières. A cette même date, les discothèques, stades et salles de spectacles seront officiellement ouverts au public.

Pour les funérailles, rien ne change. Comme Ngobila, le gouverneur de Kinshasa, Félix Tshisekedi maintient les mêmes dispositifs. Plus de funérailles à domicile, ni des veillées mortuaires dans des funarériums privés.

A la fin de son discours, le chef de l’État a jeté des fleurs au personnel soignant. D’après lui, grâce aux efforts de l’équipe de riposte, le taux de mortalité est passé de 11% à 2,4%. Au mois de juillet, explique-t-il, le taux de mortalité est en baisse. Preuve du travail de titan abattu, la RDC est classée 9ème en Afrique pour le nombre de contaminations et 12 ême en termes des décès.

Athanase Mwenge

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...