LIBERIA vs RD CONGO JOUR « J-5 » : LES FAUVES CONGOLAIS SE SONT ENTRAÎNES SOUS UNE PLUIE BATTANTE…

Ils ont fini par s’entraîner de 13.00′ à 14.30′, la sélection nationale de la RD Cono bien qu’on ait fait allusion à un programme de préparation quelque peu perturbée ce ce mardi 4 septembre 2018 , une  journée entièrement pluvieuses, d’un mauvais temps hors du commun. Malgré ce ciel peu clément, un véritable temps de chien, le staff technique tout comme les internationaux congolais ont été très professionnels. Ils se sont mouillés jusqu’aux os, malgré qu’il continuait à pleuvoir…

      

D’ailleurs, depuis les  petites heures du matin de ce mardi 4 septembre 2018 jusque tard en fin d’après-midi, à la tombée de la nuit, les Léopards se sont accrochés à leur timing de recul de leur 2ème session d’entraînement, à 13 heuures 00′.  Dans l’entre-temps,  il n’a cessé de pleuvoir abondamment sur la ville de Monrovia. Les vannes du ciel se sont déchaînées sur la capitale du Liberia,.. Sur l’aire de jeu envahie par les eaux du ciel, Jean-Florent Ibenge Ikwange, le sélectionneur principal et ses adjoints, Zahera Mwinyi, Pamphile Mihayo Kazembe et Eugène Bulayima Mukwayanzo, l’entraîneur des gardiens , tous encadraient le même effectif que celui d’hier lundi 3 septembre 2018.

A propos de cet effectif, pour rappel, il s’agit des cinq internationaux de l’AS V.Club partis d’Abidjan avec le sélectionneur principal, en l’occurence NelsonMUNGANGA OMBA, Yannick BANGALA LITOMBO, Wadol DJUMA SHABANI, Glody NGONDA MUZINGA et Fabrice NGOMA LWAMBA. A ces cinq premiers arrivés à Monrovia le samedi 1er septembre 2018 se sont joints les trois venus de Kinshasa, le dimanche 2 septembre 2018 à savoir, les deux internationaux du TP Mazembe Englebert, le capitaine Djos ISSAMA MPEKO et Elia Lina MESCHACK ainsi que le gardien de DCMP, Nathan MABRUKI.

Pour  l’instant, l’on est dans l’attente des Pros internationaux d’Europe dont le gros du contingent débarque dans la soirée de ce mardi 4 septembre 2018 à Roberts Field International Airport avant de prendre la route, près d’une heure environ, pour finalement’atteindre Monrovia, au Boulevard Palace… C’est là où ils vont rejoindre les leurs, qui s »y trouvent déjà. De chaleureuses retrouvailles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *