LIBERIA vs RD CONGO (1-1) : UN NUL, MIEUX QU’UNE DÉFAITE POUR LES LÉOPARDS A MONROVIA…

Pour une fois, en cet après-midi dominical du 9 septembre 2018, le ciel s’est montré très clément pour que Libériens et Congolais offrent tout de même, malgré un lamentable état du terrain, un plaisant football au nombreux public ayant pris d’assaut mes gradins du Samuel Koyon Doe Stadium, aux côtés de leur nouveau président de la République, le célébrissime ancien footballeur Georges Weah.
Un public généreux aui a essayé de poussé son équipe nationale, les Lones stars à la victoire pour engrager leurs 3 premiers points en cette 2ème journée des Eliminatoires de la CAN-Cameroun 2019 après leur 1ére sortie manquée à Harare, au Zimbabwe, où ils avaient perdus 0-3. Face aucx Congolais de Kinshasa, ils ont failli y réussir presque. Tout s’est joué en deuxième mi-temps.dans ce match qui opposait le Liberia à la RD Congo ce dimanche dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019.
IMG_1444 IMG_1445 IMG_1446 IMG_1447  IMG_1448
Après un score nul et vierge de 0-0 en première période, les Lones Stars, poussés par leur public, ouvrent le score peu après l’heure de jeu par William Jebor. Celui-ci profite d’une erreur du défenseur congolais Luyindama pour marquer. Liberia : 1 – RD Congo : 0. Ayant beaucoup peiné en première période, quelque peu crispés, les Léopards ont réellement fait croire aux Lones qu’ils pouvaient bien réussir un super coup. Mais, c’est comme si ce but réveille les Léopards qui finiront par égaliser à la 82è minute par Meschak Elia Lina entré en jeu un peu plus tôt. Coaching gagnant pour Florent Ibenge.
 IMG_1447 IMG_20180904_130422[1]
Privée de nombreux cadres, la RD Congo a décroché le nul (1-1) ce dimanche au Liberia dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Ce résultat permet aux Léopards de rester au contact du Zimbabwe en tête du groupe. Un peu plus tôt, les Warriors ont en effet neutralisé le Congo-Brazzaville (1-1) qui n’avance pas. La RD Congo compte donc 4 points comme le Zimbabwe. Le Liberia et le Congo ne disposent que d’un seul point.
La RD Congo a eu chaud ! Après leur victoire 3-1 dans le derby contre le Congo pour leur entrée dans le groupe G des éliminatoires de la CAN 2019, les Léopards ont failli s’incliner sur le terrain du Liberia ce dimanche à Monrovia, mais ils ont finalement arraché le nul (1-1) dans ce match comptant pour la 2e journée. Un résultat pas si mauvais compte tenu des absences de Cédric Bakambu, Gaël Kakuta, Ley Matampi, Jordan Ikoko, Neeskens Kebano, Yannick Bolasie, Arthur Masuaku ou encore de Paul-José Mpoku.
Poussés par leur public et la présence du président George Weah en tribunes, les Lone Stars entraient mieux dans la partie sous l’impulsion de Laffor notamment, sans toutefois se montrer très dangereux faute de précision. Et lorsque le danger se faisait plus présent, Luyindama était là pour dégager en catastrophe. Très peu inspirés, les hommes de Florent Ibenge jouaient d’abord très bas, avant de sortir enfin de leur torpeur avant la pause puis de prendre la possession du ballon au retour des vestiaires.
Les locaux restaient cependant les plus tranchants et l’inévitable Jebor profitait d’une intervention ratée de Luyindama pour ouvrir le score (1-0, 62e). Ce but avait le mérite de réveiller les visiteurs qui enrageaient sur un contre d’Afobe, fauché alors qu’il filait au but. Et après avoir repoussé les assauts des Léopards, le Liberia finissait par craquer sur un but du joker Meschak Elia, entré en jeu, qui arrachait l’égalisation en reprenant un centre (1-1, 82e) !
Même si les visiteurs terminaient mieux, ce match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre dans les dernières minutes et ce nul constitue une bonne opération pour les Congolais qui restent en 2ème position derrière le Zimbabwe en tête du groupe avec trois unités d’avance sur le Congo et le Liberia. Un peu plus tôt en effet, le Congo et le Zimbabwe ont fait match nul à Brazaville (1-1). Khama Billiat avait ouvert le score pour les Warriors (21e) mais l’inévitable Thievy Bifouma (50e) a égalisé pour les Diables Rouges qui ne décollent pas toujours…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *