LE KENYA PERD SES DEUX REPRÉSENTANTS EN COUPES D’AFRIQUE

in CAFONLINE

Le football kenyan est une des grandes victimes du tour préliminaire de la Ligue des champions Orange et de la Coupe de la Confédération Orange. Gor Mahia qui avait écrasé le championnat national en 2015 a été sorti de la Ligue des champions par les Malgaches de la CNaPS Sport en perdant ses deux matches et le Bandari FC a chuté en Coupe de la Confédération devant les Congolais de St Eloi Lupopo.

Si l’échec du premier constitue une surprise, celui de Bandari s’inscrit dans une certaine logique. Le club de Mombasa effectuait ses premiers pas sur la scène continentale contre une équipe d’expérience avec plusieurs internationaux. Ajouté à la défaite concédée quinze jours plus tôt à Lubumbashi, cela faisait beaucoup, trop sans doute, pour un néophyte, représentant un pays qui depuis deux décennies au moins ne s’est guère mis en évidence.

Et le match retour ne pouvait pas plus mal débuter. Après vingt minutes de jeu, le handicap de départ n’était plus de deux mais de trois buts, à la suite de l’ouverture du score pour les Congolais par l’attaquant Makambo Maolingi, parti dans le couloir droit avant de venir tromper le gardien Wilson Obungu. Les Kenyans n’avaient pas su exploiter les opportunités préalables du tandem George Abege et Shabaan Kenga. Abege, encore lui, échouera dans une tentative lointaine (23’), et la tentative du défenseur congolais de Bandari, Felly Mulumba, ne connaîtra pas un meilleur sort.

La deuxième période ne sera pas plus favorable aux Kenyans. Ils furent d’ailleurs à deux doigts d’encaisser un deuxième but sur une action de Junior Baometo mal reprise de la tête par Mousa Mbayi (54’). Les Kenyans tentaient bien de tromper à plusieurs reprises le gardien Tibolia Kilebela mais ce dernier restait intraitable sur sa ligne.
Finalement c’est un pénalty, pendant le temps additionnel (90+4), transformé par Edwin Lavatsa qui permettra à l’équipe kenyane de ne pas sortir bredouille de sa double confrontation avec St Eloi Lupopo.

Réactions

Twahir Muhiddin  (entraîneur de Bandari)
« Nous aurions connu peut-être un meilleur sort sans notre échec à Lubumbashi. Je pense que nous pouvions faire mieux. Pur autant je ne suis pas déçu. Nous avons, par exemple, réalisé une bonne dernière demi-heure. C’était une grande première pour le club et je pense que mes joueurs ont beaucoup appris au cours de ces deux matches. Et que cela leur servira pour l’avenir ».
Raoul Shungu (entraîneur de St Eloi Lupopo)

« Après notre victoire de l’aller, j’avais une grande confiance dans mon équipe d’autant qu’un nul nous suffisait au stade Nyayo. J’avais bien observé notre adversaire, je savais qu’à condition d’être sérieux nous avions de très bonnes chances d’avoir un résultat positif. Maintenant il faut penser au prochain tour et aux Soudanais d’Ahly Shendy qui, en 2012, avait atteint la phase de poules de cette même compétition. Il va falloir faire la différence chez nous avant de nous déplacer au retour ».

 

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...