LIBERTE DE LA PRESSE : Le Gouv Crispin Malengo, très mauvais élève…

Dernièrement, le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a ordonné la réouverture de 4 radios fermées par le gouverneur de la province, Crispin Ngbundu Malengo.

Effectivement, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde avait ordonné par message officiel, la réouverture immédiate de 4 radios locales que l’autorité provinciale avait fait fermer plus de deux semaines durant. C’était un bref message officiel d’environ 7 lignes, signé en date du 10 juin dernier par le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières. Avec un ton impératif, sur la fermeture des 4 radios de la ville de Bumba. Gilbert KANKONDE exigeait du gouverneur de la Mongala, Crispin NGBUNDU, la réouverture sans autre forme de procès desdites chaînes de la ville de Bumba restées aphones depuis le 26 mai dernier.

Dans le même message, le ministre  recommandait libre cours à la poursuite de la procédure ordinaire de délit de presse par les instances compétentes. Enfin, il s’attendait à un rapport d’exécution de ladite décision endéans les 48 heures..

Plusieurs organisations de défense des Journalistes et des droits de l’homme ont apprécié le dénouement de ce bras de fer qui a fait jaser toute la province de la Mongala. L’ONG Journalistes en danger JED, avait sollicité l’implication personnelle du ministre de l’intérieur. D’après JED, « avec la libération, depuis le 4 juin dernier, du journaliste Fabrice Ngani de La Voix de Bumba [arrêté et libéré le 4 juin], c’est un signal fort pour le respect de la liberté de la presse, mais aussi pour la fin des abus de pouvoir des autorités provinciales contre les médias », a conclu l’ONG JED.

Mais, il y a lieu de reconnaître que les journalistes et activistes des droits de l’homme dans la Mongala ont longtemps vécu à couteaux tirés avec le Gouverneur, Crispin Ngbundu Malengo. En effet, plusieurs voix s’etaient  élèvées pour dénoncer le musellement de la presse par le gouverneur de la province de la Mongala avec la fermeture de 4 chaînes de radio dans la ville de Bumba. Mais, aussi, l’emprisonnement, sur ordre du même gouverneur de province, d’un journaliste et de 3 militants du mouvement citoyen « Mpo Na Ekolo » (Pour la Nation).

C’est d’abord l’ONG Action des Jeunes pour le Bien-être Social, (AJBS) qui a tiré la sonnette d’alarme. L’ONG JUSTICIA, le mouvement citoyen Mpo Na Ekolo, JED (Journaliste En Danger), ainsi que les Amis de Nelson Mandela sont ensuite montés au créneau. Toutes ces structures ont dénoncé la fermeture, par le Gouverneur et le Président de l’Assemblée provinciale, de la Radio Mongala, la Voix de Bumba FM, la Radio Rurale de Bumba et la Radio Mwana Mboka, émettant toutes à partir de Bumba en sus de l’arrestation du Journaliste Fabrice NGANI, de la Voix de Bumba FM, et des 3 militants de « Mpo Na Ekolo ». Décision qu’elles ont qualifiée de violation contre la liberté d’expression, la liberté de la presse et le droit à l’information.

JED a particulièrement sollicité l’implication du Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, afin d’instruire ces deux autorités à rouvrir les radios et à libérer les 4 détenus. Lesquels ont été transférés samedi 30 mai à Lisala.

En réaction, l’autorité provinciale parle « des mesures conservatoires » en vue de rétablir la paix et la quiétude qui étaient dans la province.

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...