ENERGIE DURABLE : Projet de deux Centrales électriques biomasse à Bumba et Lisala

Le mardi 19 novembre 2019 en début d’après-midi, on s’est entretenu à l’hôtel PADENI/PPNZ de Bumba avec le Ministre provincial des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction (ITPR) de la Mongala, Benoît Prosper LIHAU NGBONDU en compagnie de monsieur Clovis DUNIA ENGWANDA, chargé de mission du gouverneur de la Province de la Mongala sur les tenants et les aboutissants de leur mission travail, au terme d’un séjour de cinq jours à Bumba.

On apprendra par la suite qu’il s’agit d’une mission d’études sur la faisabilité de deux centrales électriques Biomasses devant être érigées à Lisala et à Bumba. Ce type de centrale produit de l’électricité provenant de la fermentation des résidus et tourteaux organiques. Ledit projet d’électricité est une initiative de l’Honorable Sénateur Louis MBONGA MAGALU, alors gouverneur de la province de la Mongala. C’est dans le cadre de la continuité de l’action de l’Etat que Son Excellence monsieur le gouverneur Crispin NGBUNDU MALENGO l’actuel patron  de la Mongala, a saisi la balle au bond pour relancer  dans sa Province  ce projet afin de le rendre effectif.

Les missionnaires dans les installations de l’Administrateur de la SOCAM-Bumba

Pour la matérialisation de ce projet, quelques transformateurs, câbles et poteaux sont déjà disponibles au dépôt de la Société Nationale d’Electricité de Bumba (SNEL). En termes de réalisation, c’est la société privée belge dénommée PUTMAN ayant son siège à Bruxelles (avec environ 3000 employés) qui produit l’électricité qui sera distribuée par la SNEL sous le contrôle de l’Exécutif de la Province de La Mongala.

Après une visite éclair de la délégation à Yaligimba, le dimanche 17 Novembre 2019 dans les installations de la société des Huileries FEROGNA (située à environ 60 Km de Bumba ), la journée du lundi 18 novembre 2019 a permis à la délégation gouvernementale de se rendre à Madina, situé à 3 km du centre de la cité de Bumba, précisément dans la concession de SOCAM N.T avec comme objectif de cibler le site d’implantation de la centrale électrique qui comportera deux fours de fermentation à béton armé chacun avec 6 mètres de hauteur et 14 mètres de diamètre.

Une vue du site d’implantation de la Centrale électrique biomasse

La prospection dans ce lieu était aussi motivée par le fvait qu’il fallait  se rendre compte de l’état de la concession du Programme National de Riz (PNR)  pour la culture des plantes énergétiques. C’est dans la matinée du mardi 19 novembre 2019 que monsieur Christian D’ARGENT, responsable de la société PUTMAN, a quitté la ville de Bumba pour rejoindre celle de Kisangani à bord d’une vedette rapide affrétée à cet effet.

En rapport aux données techniques, il est nécessaire de disposer d’une superficie de 400 ha pour la culture des plantes énergétiques qui permettra à la Centrale de produire une puissance de deux mégawatts (2 MW) d’énergie électrique. Parmi les consommateurs probables, il est d’abord ciblé les opérateurs économiques ayant des rizeries, des scieries, savonneries, boulangeries et les hôtels ensuite, les sociétés telles que la REGIDESO, SEP-Congoainsi que les ménages. Le net avantage de ce type d’électricité est qu’elle est moins coûteuse par rapport à l’usage des carburants dont le coût semble de plus en plus élevé au jour le jour.

Le territoire de Bumba étant un milieu à vocation agricole, cela rassure de la réussite de ce projet qui offrira des avantages énormes à la population paysanne dans l’accroissement de leurs productions agricoles. Ce projet entrainera également, sans nul doute, la création d’mplois de sous-traitance en ce sens que les communautés urbano-rurales  du territoire de Bumba seront les grands fournisseurs des résidus de leurs ménages qui seront utilisés dans la Centrale biomasse. Enfin, le recyclage des déchets énergétiques contribue aussi à réduire la pollution de l’environnement et l’insalubrité publique d’où de l’énergie durable…

De : Monsieur Gabriel IlLUKU AUNDU « Bumba 7 jours » – Editions  Le FLAMBOYANT– Novembre 2019.-

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *