CORONAVIRUS « COVID 19 » : Communication du Cardinal Fridolin AMBONGO BESUNGU…

Mes chers diocésains et diocésaines,

Chers frères et sœurs,

L’Epidémie de coronavirus est déjà parmi nous. Elle se propage à un rythme accéléré et compte de plus en plus ses victimes ici à Kinshasa. Ainsi en application des mesures annoncées par le Président de la République dont je salue l’initiative et dans le souci de conjuguer nos efforts pour barrer la route à cet ennemi redoutable, j’arrête les dispositions suivantes pour l’Archidiocèse de Kinshasa jusqu’à nouvel ordre :

I. Des célébrations publiques

1) Les messes publiques en semaine comme les dimanches sont suspendues. J’encourage cependant les prières personnelles ou familiales (Chapelet, Oraison, Lecture de la Parole de Dieu, Méditation etc.)
2) Pour garder les habitudes de la prière, je demande que l’on continue à sonner les cloches aux heures habituelles.
3) Dans ce contexte j’exhorte les Communautés Ecclésiale Vivante de Base et les personnes de bonne volonté à continuer d’assurer
4) la prise en charge des prêtres et des personnes vulnérables.
5) Considérant le danger que représente tout grand rassemblement, la célébration publique des Rameaux est annulée. Cependant, les prêtres veilleront à organiser une célébration privée de Rameaux. Sauf dispositions contraires, cette mesure s’appliquera aussi à toute la Semaine Sainte.
6) L’administration publique des sacrements de Baptême, de la Confirmation, du Mariage, et de l’Ordre est suspendue. Cependant, on veillera à assurer aux fidèles qui en ont besoin la communion aux malades, les sacrements de pénitence et réconciliation, l’onction des malades et le viatique.

7) Pour continuer à soutenir spirituellement les fidèles, j’invite les médias diocésains (Radio Catholique Elikya, Radio Maria et
Télévision Catholique Elikya) à adapter leurs grilles des programmes en y incluant des célébrations eucharistiques radio-télévisées et d’autres moments de prière (chapelet, chemin de croix, adoration du très saint sacrement.
La retraite préparatoire à la fête de Pâques n’aura pas lieu dans les paroisses comme d’habitude. Elle sera plutôt animée à la radio et à la télévision catholique.

II. Des funérailles chrétiennes

1) Il est interdit d’organiser les funérailles à domicile ou dans les structures de la Paroisse (Eglises, Salles paroissiales, Ecoles etc.)
2) Pendant cette période, je demande aux prêtres de procéder à la prière des absoutes au moment de la levée du corps à la morgue et, au besoin, de procéder à la bénédiction de la tombe au cimetière

III. De la gestion du personnel

1) Pendant cette période, je demande à nos structures de ne garder que les travailleurs dont le service est indispensable. Les autres resteront à la maison tout en gardant leurs droits.
2) Les Séminaires et les Maisons Religieuses sont des cellules familiales. Ils continueront à fonctionner normalement. Toutefois on veillera à réduire au strict minimum le contact avec l’extérieur.

IV. Des activités de l’Archevêque

Les activités pastorales publiques de l’Archevêque (messes et visites pastorales) sont suspendues et les audiences réduites au strict nécessaire. Ces mesures valent autant pour tous les agents pastoraux.

Conclusion

Mes chers diocésains et diocésaines,
Chers frères et sœurs,

1) La situation que nous traversons actuellement est vraiment critique. Elle exige de chacun une véritable prise de conscience et un comportement responsable. Voilà pourquoi, je demande à chacun et à chacune de s’impliquer dans la riposte contre cette épidémie ; et surtout à ne pas céder à la panique ni prêter oreille aux fausses théories.

2) Confiant au Christ, bon pasteur, qui n’abandonne pas ses brebis, nous avons la certitude de sortir victorieux de cette épreuve.
3) Vous recommandant à la protection de Saint Joseph, Gardien de la Sainte Famille, je vous accorde ma bénédiction apostolique.

Donnée à Kinshasa, en la solennité de Saint Joseph, époux de la Vierge Marie

+ *Fridolin Cardinal AMBONGO BESUNGU* , ofm cap

Archevêque Métropolitain de Kinshasa

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...