BIODIVERSITE : L’organisation Trees for the Future envisage la formation de 8000 agriculteurs africains à la gestion des sols

3 min read 14 heures ago  Léon Mukoko

Au cours des quatre prochaines années, plus de 8 000 agriculteurs répartis entre divers pays d’Afrique subsaharienne vont bénéficier d’une formation dans le cadre du programme « Des jardins forestiers » récemment lancé par Trees for the Future, une organisation qui aide les communautés du monde entier à planter des arbres grâce à la distribution de semences. Objectif : revitaliser durablement leurs terres.

Le programme « Des Jardins forestiers » de Trees for the Future, une organisation qui aide les communautés du monde entier à planter des arbres grâce à la distribution de semences, est novateur. À travers lui, les agriculteurs peuvent planter de milliers d’arbres. Ceux-ci serviront à protéger leur sol et à y ramener les nutriments. Ainsi, les agriculteurs des jardins forestiers bénéficieront d’une augmentation de leurs revenus et de leur sécurité alimentaire, un an à peine après l’implémentation du programme.

Pour acquérir toutes les techniques d’agro-foresterie nécessaires, les agriculteurs seront formés durant 4 ans, par l’organisation Trees for the Future. Parmi les pays concernés figurent le Cameroun, le Sénégal, le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda, chacun d’entre eux regroupant 300 à 600 familles d’agriculteurs. Au total plus de 8 000 agriculteurs seront formés.

Le contenu de la formation…

Sur le terrain, le personnel de Trees for the Future formera les participants au programme « Des jardins forestiers » dans tous les domaines, de la gestion des terres à l’économie de marché. Les agriculteurs apprendront entre autres à créer des jardins forestiers sur leurs propres terres. Ainsi, ils pourront améliorer la santé de leurs sols et la biodiversité, cultiver des cultures diverses et riches en nutriments, augmenter leurs revenus et s’adapter au changement climatique afin de rompre définitivement le cycle de la faim et de la pauvreté dans leurs pays respectifs. «Comme la plupart des agriculteurs du monde entier, ces agriculteurs pratiquent l’agriculture à sens unique depuis des générations, en utilisant l’intensification de la monoculture. Mais avec l’approche des jardins forestiers, les agriculteurs apprennent à diversifier les cultures, à restaurer les sols et à maximiser le plein potentiel de leurs terres», déclare Brandy Lellou, la directrice des programmes de Trees.

«Les agriculteurs voient régulièrement leur nutrition et leurs revenus commencer à s’améliorer au cours des deux premières années et, à la fin de la quatrième année, un jardin forestier de 0,4 hectare abrite généralement environ 2500 arbres», ajoute-t-elle.

Le matériel de plantation a déjà été livré aux agriculteurs. Ils devraient démarrer les pépinières d’ici peu. «Nos équipes de formation ont mis au point de nouvelles méthodes créatives pour former les agriculteurs de manière virtuelle. Une fois que les restrictions dues à la pandémie du Covid-19 seront levées, nous prévoyons de reprendre la formation en personne et de passer en revue tout ce que les agriculteurs ont pu manquer», rassure Brandy Lellou

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...