AGITATIONS DES WEWAS : L’Assemblée nationale condamne une tentative récurrente d’intimidation et muselement de l’activité parlementaire

In mnctvcongo.net

L’Assemblée nationale a condamné ce jeudi ce qu’elle qualifie d’une « tentative devenue récurrente d’intimidation et de muselement de l’activité parlementaire », en réaction aux manifestations des militants de l’UDPS de mardi 23 et mercredi 24 juin devant son siège, au Palais du Peuple.

Dans un communiqué de son Bureau, signé par la présidente Jeannine Mabunda Liyoko, l’Assemblée nationale déplore que son fonctionnement normal a été perturbé par ces militants de l’UDPS qui ont investis les alentours du Palais du Peuple, pourtant inviolable conformément à l’article 7 de son règlement intérieur.

« Ces militants de l’UDPS ont commis des actes de vandalisme et de violence notamment l’agression physiquement d’une dizaine de députés, du personnel administratif et des visiteurs et ont endommagé des véhicules ce 24 juin 2020. Ces manifestations violentes ont gagné en intensité avec un blocage des points d’accès du Palais du Peuple afin de pourchasser les honorables députés et empêcher le travail parlementaire. Les actions de violence sur les voies publiques qui ceinturent le siège des institutions législatives aux paisibles citoyens, et plus grave des attaques ciblées aux domiciles de certaines personnalités avec destruction méchante de leurs biens sur base de leur appartenance politique », poursuit le communiqué du Bureau de l’Assemblée nationale.

Le Bureau de l’Assemblée nationale ajoute qu’affaiblir les députés, représentants légitimes du peuple c’est vouloir placer la démocratie congolaise sous éteignoirs et détruire l’édifice des acquis démocratiques chèrement construit au prix des sacrifices de certains congolais, depuis la lutte pour la souveraineté nationale du pays. Il estime également que c’est une tentative de déstabilisation institutionnelle qui peut nuire gravement à la sécurité nationale.

Le bureau de l’Assemblée nationale appelle par ailleurs le gouvernement à faire respecter l’inviolabilité du Parlement conformément à la constitution. Elle promet également d’engager des poursuites judiciaires contre tous les acteurs physiques et intellectuels de ces violences.

S’agissant du débat sur les propositions de loi à la base de ces protestations, le bureau de la chambre basse du Parlement rappelle que le travail législatif défini à l’article 100 de la Constitution et des différentes dispositions pertinentes de son règlement intérieur, répondent à des règles précises comme dans toutes les démocraties. En l’occurrence dans le cadre d’une approche des concertations sociales, des invitations sont généralement adressées aux différentes parties prenantes intéressées par le débat parlementaire ou tout congolais peut apporter librement sa contribution en saisissant ses organes habilités.

Enfin, l’Assemblée nationale appelle les acteurs politiques à privilégier les mécanismes de dialogue des voies pacifiques pour promouvoir leur intérêt afin de maintenir la paix et la concorde sociale, pendant cette période où le pays est confronté à des multiples défis notamment les défis liés à l’état d’urgence dû à la pandémie de la Covid-19, mais aussi les défis sécuritaires.

Richard Muteta

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...