GUERRE DES DÉPUTES NATIONAUX ET PROVINCIAUX AUTOUR DE KINSHASA : Gentiny Ngobila pousse les élus locaux à clasher Kabund…

Par Landry Amisi in ouraganfm.cd

Aux critiques des uns sur la gestion chaotique de la ville par Ngobila, les autres le défendent avec hargne. Loin de l’intérêt du peuple, il s’agit tout simplement de tares d’une véritable République bananière.

Kabund a poussé le curseur trop loin. Le fait pour lui de descendre Ngobila qui navigue à vue dans la gestion de la capitale, lui a attiré l’ire de la soldatesque du gouv prête à répliquer à toute attaque, de qui qu’il soit et d’où qu’elle vienne. Les inconditionnels de Ngobila dégainent facilement.

Pourtant, le tableau présenté par le président intérimaire de l’Udps n’est pas loin de la réalité. Il certifie l’échec d’un Ngobila qui s’accroche par tous les moyens au pouvoir avec un bilan de plus de deux ans très mitigé. Les initiatives de l’ex-PPRD devenu Union sacrée pour conserver son fauteuil, commencent bien mais s’arrêtent toujours à mi-chemin. L’opération Kin Bopeto, un échec, selon le vice-président de l’Assemblée nationale.

Un peu plus méticuleux que d’habitude, Kabund a démontré, arguments à l’appui, que la ville n’était pas gérée. Des nids de poule sur toutes les routes, l’éclairage public pour rire, la gestion médiocre des parkings, les embouteillages monstres et interminables, bref, une mégapole qui affiche l’image de la honte. En plus, des vieux engins achetés pour la salubrité ont fait bondir le numéro 1 du parti présidentiel. Tout ça traduit le manque d’un leadership éclairé à la tête de la capitale. Faut-il balayer la gouvernance Ngobila, JM Kabund n’a rien dit. Mais, ses méthodes sont connues. L’homme qui a fait tomber Mabunda, peut tenter un coup à l’Assemblée provinciale de Kinshasa pour dégager un chef de l’exécutif provincial qui a totalement échoué. Ngobila sera-t-il capable de résister à l’orage, apparemment oui. La levée des boucliers de ses sbires est une indication.

Les élus de son sérail ont tout rejeté, tout dénoncé, en lisant la déclaration comme une récitation. A leurs yeux, tout marche bien. La ville est bien gérée. Ils ont superbement oublié le vrai projet que Ngobila avait défendu devant eux à l’hémicycle lors de la campagne électorale. Aujourd’hui, ce chapelet de bonnes intentions a été jeté dans les tiroirs. On a sorti un nouveau plan. Tout se fait avec amateurisme. Kinshasa mérite mieux, souffle un élu national de Kinshasa qui appelle Kabund à actionner pour bouter Ngobila dehors.

Mais dans cette confrontation avec le numéro 1 de la capitale, Kabund risque aussi gros. Pas exclu qu’il essuie un revers cinglant. Ngobila est un homme des réseaux. Un proche de l’adjoint de Mboso a prévenu que si jamais Ngobila poursuivait sa campagne de dénigrement dans cette guéguerre, le radical Kabund sortira la grande artillerie pour le défenestrer rapidement afin de ne pas perdre la face.

Et d’ajouter que le général en chef de l’Udps a la réputation de gagneur né, il n’aime pas non plus subir un affront. Le choc contre Ngobila ne sera pas, d’ailleurs pour lui, la mère des batailles. Juste bouger deux pions à l’Asssemblée provinciale et le tour sera joué, a affirmé un autre extrémiste pro-Udps qui milite pour le départ de Ngobila afin de donner, selon lui, à Kinshasa une nouvelle gouvernance digne d’une grande ville du monde.

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...