FONCTION PUBLIQUE : JP Lihau envoie les cadres supérieurs à l’école pour renforcer leurs capacités « pour une administration publique moderne et innovante »

Un pays fort et développé repose sur une administration publique forte, moderne, innovante et adaptée à l’évolution de nouvelles techniques de l’information et de la communication (NTIC). Conscient de cette donne, le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du service public, Jean-Pierre Lihau tient à mettre l’homme au centre de cette modernité. Voilà pourquoi, il a procédé ce jeudi 9 septembre 2021, dans l’auditorium de l’Ecole nationale de l’administration – ENA-, au lancement officiel de deux phases de session de formation continue pour le renforcement des capacités des cadres supérieurs ( chefs de division et chefs de bureau) de l’Administration publique.

Le VPM Lihau qui accorde une grande importance à ces assises, a fait savoir que cette formation continue va se dérouler en deux phases pour un effectif de 1011 candidats retenus dans les provinces de Kinshasa, Haut-Katanga, Lualaba, Tshopo, Kwilu, Sud-Kivu, Équateur, Kasaï central et Kasaï-oriental. Selon le VPM Lihau, la première phase compte 500 cadres supérieurs et la seconde 511. La formation portera sur 9 modules basiques à savoir : les programmes et plans de développement des provinces et des ETD, les NTIC de base, la gestion des marchés publics, la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences, la gestion des finances publiques, le code de conduite de l’agent public de l’Etat, la rédaction administrative, la gestion axée sur les résultats et le statut des agents de carrière des services publics de l’Etat. « Les participants à la formation doivent répondre aux profils correspondant aux modules retenus dans le but d’atteindre les objectifs escomptés », a clarifié le numéro 1 de l’Administration publique.

Cette formation continue des cadres supérieurs de l’administration publique répond pratiquement aux prescrits de l’article 90 de la loi no 16/013 du 15 juillet 2016 portant statut des agents de carrière des services publics de l’Etat. Cet article stipule que « l’agent, du Congo profond ou du siège des institutions, a droit à la formation professionnelle tout au long de sa carrière ». En vertu de cette disposition légale, a souligné Jean Pierre Lihau, 5 ministères pilotes ont été ciblés dans le cadre de la réforme de l’Administration publique. Il s’agit de la Fonction publique, du Budget, du Plan, des Finances, du Portefeuille et leurs services déconcentrés. Le VPM a encore indiqué que les Assemblées provinciales desdites provinces pilotes ainsi que le Sénat et l’Assemblée nationale ont été choisis pour le renforcement des capacités de leurs cadres supérieurs dans le but de redynamiser l’administration publique qui doit être plus efficace et performante.

« C’est l’occasion pour moi d’encourager les participants à être assidus et disciplinés durant la formation de manière à capitaliser les acquis et à accroître le rendement de notre administration publique qui se veut moderne et innovante », a souligné le patron de la Fonction publique à l’endroit des participants.

La cérémonie a été lancée en présence des représentants de l’ambassadeur de France, de l’Agence française de développement, des secrétaires généraux et des directeurs généraux de l’administration publique.

Par Landry Amisi in ouraganfm.cd

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...