BUDGET A L’ASSEMBLÉE NATIONALE : Le Ministre du Budget revient dans 48 heures sur la Loi de finances rectificative exercice 2021

Le Ministre d’État chargé du Budget, Aimé Boji s’est exprimé ce jeudi 11 novembre à l’Assemblée nationale et s’est enqui des préoccupations des députés nationaux sur le projet de loi des finances rectificative exercice 2021. Le projet de loi des finances rectificative exercice 2021 a été soumis au débat général à la séance plénière, consacré à l’examen et vote; en même temps celui portant reddition des comptes 2020; et la validation des pouvoirs des suppléants.

Dans son exposé des motifs, le Ministre d’État du Budget a affirmé que ce projet de loi des finances rectificative de l’exercice 2021 répond à la nécessité d’ajuster les agrégats budgétaires et de redéfinir la trajectoire des finances publiques au regard des évolutions récentes de la situation politique et socio-économique du pays. D’après le Ministre du Budget, le projet de loi de finances rectificative 2021 est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 16.621,6 milliards de FC (8,3 milliards de dollars) dégageant 1 taux d’accroissement de 13,7% par rapport au budget initial chiffré à 14.620,5 milliards de FC.

La performance budgétaire actuelle, d’après le Ministre du Budget, se justifie par les actions incitatives ainsi que sur l’embellie des cours des matières premières, les effets positifs en terme de recouvrement, ainsi que les résultats de la patrouille financière menée par l’Inspection Générale des Finances. «Les recettes internes accusent un taux de réalisation de 111,9% par rapport à la prévision linéaire de 4813,3 milliards de francs congolais. Ce qui représente une réelle performance des régies financières dans la mobilisation des recettes courantes à fin juin 2021», a déclaré le ministre.

D’après le député national Guy Mafuta, ce projet de loi rectificative a corrigé dans le sens de la hausse et demande que ces fonds soient débloqués pour les provinces de la RDC. «C’est une loi rectificative qui pour une fois innove. Vous venez corriger dans le sens de la hausse. Nous passons de 6 milliards USD vers 10 milliards USD. Les 4 milliards USD supplémentaires dans quoi nous les affectons…je crois qu’il faut penser aux provinces», a fait savoir Guy Mafuta.

C’est dans 48 heures que le Ministre du Budget répondra aux préoccupations des députés nationaux au perchoir de l’Assemblée nationale.

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...