9èmes JEUX DE LA FRANCOPHONIE : Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde plonge dans une grosse distraction!

A la Primature continue la saga des préposés aux préparatifs de fameux Jeux de la Francophonie, 9ème Édition. Tous s’agitent depuis que le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a tapé du poing sur la table sur le flottement généralisé des différents chantiers réduits au silence… Une affaire de gros détournements de fonds y engagés laisse t-on entendre. Prenant la balle au bond, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a présidé, enfin, la première réunion du Comité de pilotage des 9èmes jeux de la francophonie à Kinshasa, le jeudi 20 janvier 2022 dernier dans son cabinet de travail à la Primature. 

Au cours de cette première réunion du Comité de pilotage des 9èmes jeux de la francophonie, il était question d’évaluer l’état d’avancement des travaux pour faire rapport au Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui tient à l’organisation de ces jeux ici à Kinshasa.

Le chef du Gouvernement et ses hôtes ont passé en revue tous les projets. Ils ont aussi suivi le rapport du directeur national des jeux ainsi que le rapport préparé par la mission internationale qui était récemment en visite à Kinshasa. Ils ont enfin adopté un chronogramme pour accélérer les travaux sur le terrain et se sont donné rendez-vous pour revenir de temps en temps en vue de faire l’évaluation.

Sur le terrain, il faut le reconnaître, l’on est loin de l’avancement souhaité des travaux au point de penser à une grosse distraction dans laquelle on fait plonger le patron des « Warriors »... Il n’y a point de honte à se désengager de cette organisation et solliciter une autre échéance plus tard.


Néanmoins, le Ministre de l’Intégration Régionale, Didier Mazenga, qui s’est confié à la presse à l’issue de cette audience, a déclaré ce qui suit, selon le rendu de la Cellule de communication de la Primature :
« On participait à la première réunion du Comité de pilotage des 9èmes jeux de la francophonie. Après l’ordonnance de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État mettant en place deux organes, il a plu à son Excellence Monsieur le Premier ministre, chef du Gouvernement de mettre en place le Comité de pilotage composé de quelques membres du Gouvernement, d’un représentant de la présidence de la République, d’un représentant de la primature, de quelques responsables des services, du directeur national et aussi du délégué général à la francophonie.
Son Excellence Monsieur le premier ministre, chef du Gouvernement nous a invités à échanger sur l’organisation de ces 9èmes jeux de la francophonie ici à Kinshasa. Nous devrions adopter un chronogramme, voir comment évaluer l’état d’avancement des travaux à chaque étape pour faire le rapport au gouvernement et au Chef de l’État. C’est dans ce cadre que nous nous sommes retrouvés ici. Nous avons tenu la réunion en passant en revue tous les projets. Nous avions aussi suivi le rapport du directeur national des jeux ainsi que le rapport qui a été préparé par la mission qui était venue en visite ici ».

Didier Mazenga a aussi affirmé que le premier ministre a donné à la délégation, des instructions claires sur la continuité du travail et a invité les membres à revenir chaque fois faire l’évaluation et donner le rapport sur l’état d’avancement des travaux.

« Le premier ministre, non seulement qu’il a été satisfait, mais il a aussi donné des instructions claires du fait que le Chef de l’État est déterminé qu’on puisse organiser les 9èmes jeux de la francophonie. Nous en tant que gouvernement, nous avons l’obligation de pouvoir matérialiser sa vision. Il nous a donné clairement des instructions de continuer à travailler. Et que chaque fois il va nous inviter à faire l’évaluation et donner le rapport sur l’état d’avancement des travaux », a renchéri Didier Mazenga, conscient du peu de temps qui leur reste pour réussir ce pari. C’est pourquoi il a promis de désormais être sur le terrain pour continuer à travailler afin d’organiser ces jeux. « Ça va honorer notre Président et le pays », a-t-il conclu. C’est comme si c’est seulement après la réunion avec le Premier ministre qu’ils s’en sont rendus compte. Bien dommage et décevant!

Il sied de souligner que la délégation était composée du Ministre de l’Intégration Régionale, Didier Mazenga, de la ministre de la Culture, Arts et Patrimoine, Catherine Katungu, du Ministre des Sports et loisirs, Serge Nkonde ainsi que de la Ministre Près le Président de la République, Nana Manuanina.

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...