PROJET GRAND INGA : Milliardaire de minerai vise à relancer la vision hydroélectrique du Congo

Par James Thornhill

Le magnat du minerai de fer Andrew Forrest cherche à aider à relancer un projet hydroélectrique de plusieurs milliards de dollars longtemps retardé en Afrique dans le cadre de sa stratégie pour passer à l’énergie verte. Son Fortescue Metals Group Ltd. a eu des pourparlers avec la République démocratique du Congo pour les droits exclusifs de développement de la série de projets Grand Inga, a déclaré mardi la société basée à Perth dans un communiqué, bien qu’aucun accord formel contraignant n’ait encore été conclu. Forrest a pour objectif de transformer Fortescue, le numéro un mondial. 4 expéditeur de minerai de fer, en un important producteur d’énergie propre au cours de la prochaine décennie et a parcouru le monde à la recherche d’opportunités d’investissement. La société a déclaré qu’elle mettrait de côté jusqu’à 10 % de ses bénéfices annuels pour investir dans des initiatives vertes. Les discussions avec Fortescue pourraient marquer un nouveau changement d’orientation de la part du gouvernement congolais. Des groupes chinois et espagnols ont été nommés par l’ancien président Joseph Kabila en 2018 en tant que co-développeurs d’un projet qui vise à terme à exploiter jusqu’à 40 000 mégawatts d’électricité du fleuve Congo. Cependant, le successeur de Kabila, Felix Tshisekedi, arrivé au pouvoir en 2019, n’a pas approuvé leur proposition et a déclaré qu’il préférerait un projet à plus petite échelle. L’entreprise espagnole de construction ACS s’est retirée du projet hydroélectrique l’année dernière. Pendant des décennies, des plans ont été élaborés et rejetés pour construire une série de centrales hydroélectriques sur le fleuve Congo qui généreraient presque deux fois la puissance du barrage des Trois Gorges en Chine, le plus grand du monde. S’il est achevé, un barrage de Grand Inga pourrait grandement contribuer à surmonter l’un des obstacles les plus débilitants au développement en Afrique, du Nigéria à l’Afrique du Sud : les pénuries d’électricité. Pourtant, le Congo se classe systématiquement parmi les pays les plus corrompus au monde pour faire des affaires et la gestion du projet a été critiquée sous Kabila pour son manque de transparence. En juillet 2016, la Banque mondiale a suspendu une subvention de 73 millions de dollars pour des études environnementales et sociales après que Kabila a placé l’agence Inga sous son contrôle direct. Tshisekedi s’est engagé à connecter la moitié de la population au réseau au cours de la prochaine décennie, et développer Grand Inga est l’une de ses priorités, selon ses conseillers. L’année dernière, il a rencontré des responsables de fabricants de turbines et de sociétés de gaz naturel allemands cherchant à produire de l’hydrogène vert dans son pays.

— Avec l’aide de Kevin Dharmawan

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...