PRIMATURE : Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge veut formaliser le secteur informel pour accroître les recettes publiques

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyengeveut formaliser le secteur informel pour accroître les recettes publiques. En cette période de crise sanitaire, la RDC qui subit un impact négatif sur son économie, veut réglementer le secteur informel pour accroître ses recettes.

Lors de la réunion hebdomadaire du comité de conjoncture économique (CCE) présidée mercredi par le Premier ministre Sama Lukonde, la question a été abordée dans tous ses aspects. Le chef du gouvernement a été clair. La formalisation du secteur informel est un atout capable de mobiliser le plus de recettes publiques, pouvant aider à combattre les effets pervers de la pandémie sur l’économie nationale.

« Nous avons examiné la question du rôle que le secteur informel joue sur l’économie. Il a été constaté au niveau mondial que les effets d’atténuation de Covid-19 sont impactés par l’économie informelle qui ne permet pas d’avoir suffisamment des réserves et des recettes », a expliqué le ministre du Plan, Christian Mwando, au sortir de cette séance de travail.

La ministre de l’Emploi et son collègue de l’Economie ont été chargés de se pencher rapidement sur la question de la formalisation du secteur informel.

Au cours de cette réunion, coutumièrement centrée sur l’évaluation générale de la situation économique au niveau national et international, plusieurs autres sujets ont été évoqués. Il s’agit notamment de la problématique des prix, où le CCE a constaté qu’au niveau mondial, il y a baisse des cours des produits céréaliers depuis la semaine dernière. De l’autre côté, le CCE s’est félicité du taux de dépréciation qui reste relativement stable soit 1 dollar pour 1988 FC et au parallèle 1 dollar pour 2021 FC.

Outre le Premier ministre et le ministre du Plan, cette troisième réunion du comité de conjoncture économique a connu la participation de la ministre des Mines, du ministre du Commerce extérieur, de la ministre de l’Emploi, de la vice-ministre des Finances et du gouverneur de la Banque centrale du Congo.

Josué Kashama in ouraganfm.cd

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...