NOUVEAU LEADERSHIP DE LA MONGALA : Le ministre Molendo Sakombi, un visionnaire « éclairé » à la tête des Affaires foncières

Son bilan a plaidé pour sa reconduction. Logique que le chef de l’État ait choisi la continuité. Depuis longtemps, ce secteur avait besoin d’un visionnaire, d’un bon manager comme l’actuel ministre des Affaires foncièresMolendo Sakombi a marqué les esprits avec sa politique basée sur les résultats. Il a amorcé des réformes qui ont permis de renflouer les caisses de l’État.

D’ailleurs, le ministre Aimé Molendo Sakombi fait de 2021, l’année de la concrétisation de la numérisation et la sécurisation des titres fonciers et immobiliers. Les premiers jalons ont été posés en 2020. Ce projet ambitieux va aider le pays à grossir son budget.

Aux agents de son ministère, Aimé Sakombi Molendo avait rappelé au début de l’année que son ambitieux projet de numérisation du cadastre est l’une des réformes majeures qu’il entend parachever. Une véritable révolution qui va impulser le secteur foncier.

«…le projet de numérisation et de sécurisation des Titres fonciers et immobiliers adopté en Conseil des ministres le 20 décembre 2019 est déjà effectif avec le lancement de la campagne de titrement des biens fonciers et immobiliers du domaine privé de l’Etat sous affectation des entreprises publiques qui est en cours sur toute l’étendue du territoire national. Je note par ailleurs, avec satisfaction, que cette campagne rencontre un franc succès», avait indiqué Sakombi Molendo.  

Le réveil du foncier

L’heure a sonné pour le ministère des Affaires foncières de devenir ce secteur mobilisateur des recettes. Et c’est bien le rêve de Sakombi depuis son avènement à la tête de ce portefeuille.

L’élu UNC de la Lukunga assure que 2021 est une année déterminante. Une année de rupture qui marquera la concrétisation des changements qui balayeront toutes les vieilles tares collées, depuis si longtemps, à l’image de l’administration foncière.

Au deuxième trimestre de cette année, le patron des terres va passer à la vitesse supérieure. Le signal fort sera lancé lors de la campagne de mise à niveau des connaissances dans les provinces du Lualaba, Haut-Katanga, Tanganyika, Nord et Sud-Kivu. Il s’agit de la volonté de Sakombi de réaffirmer et propulser les Affaires foncières dans cette dynamique de modernisation.

A travers cette action, le ministre Sakombi Molendo veut permettre aux agents de l’administration foncière de rentrer dans cette nouvelle moule qui nécessite la maîtrise des basiques du langage informatique.

Déjà qu’il a proposé et arraché l’aval du Conseil des ministres sur le projet de bancarisation de tous les paiements supérieurs à 10.000 $. Une première depuis que le Congo indépendant existe.

Avec ces réformes qui découlent de la vision du président Félix Tshidekedi de faire de la «Numérisation» un des piliers du développement de la RDC, l’objectif de Molendo est de propulser désormais l’administration foncière congolaise au diapason de ses pairs des pays voisins qui réalisent des résultats autrement plus significatifs que les nôtres. Ces outils nous permettront donc de rattraper notre déficit, en augmentant sensiblement notre apport à l’assiette fiscale nationale.

Landry Amisi, in ouraganfm.cd

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...