Mme Marceline Mondjiba Akondoma à la tête de la Mongala

Que nouvelles nouvelles figures ! Surtout, des dames qui font leur entrée dans l’Administration du territoire, comme Mme Espérance Tshika, cadre à la Société des Mines d’Or de Kilo Moto (Sokimo), nommée à la nouvelle province de l’Ituri comme Commissaire adjoint. Dans la nouvelle province de la Mongala par contre, elles sont majoritaires : Mme Marceline Mondjiba Akondoma, Commissaire spéciale et Mme Jeanine Otoro, Commissaire spéciale adjointe en charge des questions politiques, juridiques et administratives forment le trio gestionnaire de la Mongala avec Michaël Sakombi, Commissaire spécial adjoint chargé des questions économico-financières et de développement. Les gestionnaires de nouvelles provinces auront notamment, comme mission première, celle de doter les nouvelles provinces «d’une administration, des services techniques et des infrastructures minimales pour pouvoir créer les balises nécessaires favorables à l’arrivée de nouveaux gouverneurs».

Parmi les heureux promus, on retrouve un ancien ministre de l’Intérieur du Gouvernement central à l’instar Richard Muyej nommé à la tête de la Province de Lualaba et trois anciens gouverneurs en l’occurrence Sébastien Impeto de l’Equateur, rabaissé au rang de Commissaire spécial adjoint de la Tshuapa ; Ngoyi Kasandji repêché Commissaire spécial titulaire du Kasaï Oriental tout comme son collègue Ngandu Mupompa du Kasaï Occidental au Kasaï Central. D’autres par contre, comme Jean Kamisendu du Bandundu et Jean Bamanisa de la Province Orientale, quittent l’administration territoriale et rejoignent la Réserve de la République.

On s’y attendait quelque peu, depuis l’adoption en Conseil des ministres, en sa 4ème réunion ordinaire du Conseil des Ministres du vendredi 18 septembre 2015, d’un projet d’Ordonnance soumis du reste à la sanction de Joseph Kabila Kabange, Président de la République et Chef de l’Etat. Ladite ordonnance avait trait à la mise en œuvre des mesures exceptionnelles, telles qu’exigées par la Cour Constitutionnelle via son Arrêt N° R.Const.0089/2015 du 08 septembre 2015. A propos, l’on se souviendra qu’un Arrêt de la Cour Constitutionnelle avait ordonné au Gouvernement de « prendre sans tarder des dispositions transitoires et exceptionnelles en vue de faire régner l’ordre public, la sécurité et assurer la régularité ainsi que la continuité des services publics dans les nouvelles provinces ». 

Le porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende Omalanga, dans son compte-rendu de la 4ème réunion ordinaire du Conseil des Ministres du vendredi 18 septembre 2015 avait également fait remarquer que «C’est dans le but de matérialiser l’exécution de cet arrêt dans le strict respect de la Constitution et des lois de la République que le projet discuté propose la désignation des Commissaires Spéciaux du Gouvernement et Commissaires Spéciaux Adjoints pour administrer les nouvelles provinces, à titre transitoire et exceptionnel… A ce sujet, l’injonction de la Cour constitutionnelle cadre parfaitement avec l’esprit de la loi N°08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces qui stipule dans ses articles 63 à 66 qu’en cas de nécessité en matière de représentation de l’Etat en province, le pouvoir central peut se substituer au Gouverneur de province. Ce projet d’Ordonnance a été adopté par le Conseil et sera soumis à la sanction de S.E. Monsieur le Président de la République».

Dès lors, plus rien ne pouvait plus arrêter la machine interinstitutionnelle ainsi mise en branle quant à l’administration de nouvelles provinces. Près d’un mois après, c’est finalement le jeudi 29 octobre 2015 que ces nouveaux dirigeants de nouvelles entités politico-administratives, les nouvelles provinces issues du démembrement constitutionnel, seront connus. Il s’agit des Commissaires spéciaux et Commissaires spéciaux adjoints. Ils sont 63 personnalités au total en raison de trois par province dont un Commissaire secondé par deux adjoints dont l’un, chargé des questions politiques, juridiques et administratives et l’autre, des questions économico-financières et de développement.

La liste des Commissaires spéciaux et leurs adjoints

BAS-UELE :
Antony Yenga
Jean-Pierre Makanda
Mme Joséphine Tshiawusiku Mondonga

EQUATEUR :
Roger Mwamba Mombenza
Dominique Bompaka
Pierre Lianza ya Lianza

HAUT-KATANGA :
Félicien Katanga Lokunda
Mme Gislaine Panda Kufwa
Kasongo Kibali

HAUT-LOMAMI :
Raymond Mande Mutombo
Ngandu Diemu Lunda
Mme Nene Ilunga Nkulu

HAUT-UELE :
Célestin Bondomiso Bwesiame
Ismaël Arama Gama
Mme Geneviève Abana Kelo

ITURI :
Jeferson Abdalah pene Mbaka
Etienne Unenga
Mme Espérance Tshika Kumiaku

KASAÏ :
Marc Manyanga Ndambo
Hubert Mbingo Mvula
Mme Rita Tshieyi Tshitoko Pembe

KASAÏ CENTRAL :
Alex Kande Mupompa
Ambroise Kamukuni Mukinayi
Justin Milonga-Milonda

KASAÏ ORIENTAL :
Alphonse Ngoy Kasandji
Mme Antoinette Kapinga Lukusa
Jean-Pierre Mutanda Kabuya

KWANGO :
Larousse Kabula Mavula
Emery Kapuku Vita
Mme Maltide Mujinga Ngoie

KWILU :
Mbala-Mbala Kasongo
Nicolas Ulubunga Bera
Mme Marie-Madeleine Kumisongo

LOMAMI :
Patrice Kamanda Tshibangu
Marie-Thérèse Zeba Kasela
Gabriel Kazadi Ngoie

LUALABA :
Richard Muyej Mangez
Didier Mudiata Mbaya
Mme Fifi Masuka

MAI-NDOMBE :
Gentiny Ngobila Mbaka
Djo Antoine Masamba
Mme Brigitte Botete Bopeko

MONGALA :
Mme Marceline Mondjiba Akondoma
Mme Jeanine Otoro
Michaël Sakombi

NORD-UBANGI :
Mme Marie-Thérèse Gberengbo
Arthur Sedea Zabusu
Bonaventure Mpele Monu

SANKURU :
Betondo Ulungu Ekunda
Pierre Lokadi Otete Opeta
Mme Mireille Wetshonda

SUD-UBANGI :
Robert Kolomba Ndege
Mme Lucie Mutshu Kalima
Jacques Sedowa

TANGANYIKA :
Richard Ngoyi Kitangalaa
Mme Ivonne Ngoyi Musangu
Ali bin Omari Simokidji

TSHOPO :
Jean Tokole Ilongo
Dieudonné Mata
Mme Lili Botwetwe

TSHUAPA :
Cyprien Loboto Lombonge
Sebastien Impeto Mpengo
Mme Marie-José Ifoko

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...