LOIS MINAKU-SAKATA : La CENCO n’en veut pas non plus à l’instant

In mcntvcongo.net

La CENCO exhorte l’Assemblée nationale à surseoir l’examen de trois propositions de loi contestées

Le Secrétaire Général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), l’abbé Donatien Nshole, a au cours d’une conférence de presse tenue ce samedi 27 juin 2020 au Centre Lindongue dans la commune de Limete, fait le contour de la situation sociopolitique du pays, particulièrement la situation autour de la réforme judiciaire contestée, ainsi que la désignation de nouveaux animateurs de la Commission Electoral Nationale Indépendante (CENI).


En ce qui concerne, les propositions de lois initiées par les députés nationaux du FCC, Aubin Minaku et Garry Sakata, l’abbé Donatien Nshole, donnant la position de la CENCO, estime que ces propositions de lois en examen à l’Assemblée nationale risquent de porter atteinte à l’indépendance de la justice congolaise, qui est le pilier majeur de l’État de droit prôné par le nouveau régime.

Il invite ainsi, au nom des Évêques et Archevêques de la CENCO, le Bureau de la chambre basse du Parlement à user de la voie de la sagesse et à surseoir l’examen de ces projets de loi contestés. Pour les évêques catholiques, l’examen de ces propositions de loi risque de créer un chaos dans le pays avec les différentes manifestations violentes de protestation organisées par la population.

La CENCO estime aussi que, chercher à faire passer l’examen de ces questions par des coups de force risquerait de plonger le pays dans le chaos. « À l’aube du 60ème anniversaire de l’indépendance de notre pays, il sied d’écouter le prophète Osée qui nous dit : “ Ils sèment le vent, ils récoltent la tempête ” (Osée 8, 7) », rappellent les prophètes catholiques.

Par ailleurs, les évêques et archevêques de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo condamnent les violences enregistrées lors des manifestations de protestation contre ces propositions de loi, tout invitant leurs auteurs à les retirer pour la paix.

Concernant la désignation des nouveaux animateurs de la CENI, la CENCO estime que la réforme de cette institution d’appui à la démocratie s’impose comme un préalable avant de designer ses dirigeants. Selon le porte-parole de la CENCO, il faut se référer aux manques de transparence dans la dernière échéance électorale de 2018, afin d’éviter le pire au processus électoral à l’horizon de 2023.
Mike Pakoto

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...