Les Léopards RD Congo depuis le mardi 26 janvier 2016 au Lemigo Hotel de Kigali

 

 

De Kigali (Rwanda) : Jerry G-D. ANGENGWA, Team Media Officer RD Congo

Le lundi 25 janvier 2016 dernier, le «Team 243 CHAN 2016» de Florent Ibenge Ikwange se proposait autre chose mais Dieu a disposé autrement. Faute de mieux, les Léopards RD Congo, battus (1-3) par les Lions indomptables du Cameroun, n’avaient plus qu’à se contenter de leur 2ème place du Goupe B après leurs belles victoires sur l’Ethiopie (3-0), le dimanche 17 janvier 2016 et sur l’Angola (4-2) quatre jours après, le jeudi 21 janvier 2016. Du coup, en terminant 1er du groupe, le Cameroun restait à Huye-Butare pour croiser la Côte d’Ivoire tandis que la RD Congo était contrainte de descendre à Kigali pour y être reçue, le samedi 30 janvier 2016 prochain par les Amavubi du Rwanda, 1ers de leur groupe A.

C’est ce mardi 26 janvier 2016 que les Léoapards ont effectué le déplacement de Huye-Butare à Kigali. Avant de quitter leur ancien Quartier général au Mater Boni Consilii Hotel de Huye-Butare, les Léopards se sont entraînés dans la matinée au stade Kamena avant de prendre la route à 14 heures 10’. Les 126 Kms de Butare à Kigali seront avalés dans près de deux heures de temps avant de prendre place au Lemigo Hotel de Luanda non loin du Palais du Parlement, à dix minutes du stade de Kigali. C’est dans ledit stade qu’il est prévu une autre session d’entraînement ce mercredi 27 janvier 2016.

DES VIEUX COMPTES A REGLER.- Dans l’ensemble, tout le monde se remet de la foudre camerounaise et l’on se fait bel esprit revanchard surtout que le pays est redevable au Rwanda de deux défaites sur le score identique de 1-0. La dernière en date remonte à la confrontation amicale internationale avec les Amavubis du Rwanda, le dimanche 10 janvier 2016. Les Congolais avaient quitté Umaganda Stadium de Gisenyi très déçus. Ils n’y croyaient pas leurs yeux après la défaite sur le score étriqué de 0-1. Un but assassin, réussi à la 50’ par le capitaine Tuyisenge Jacques, sur une talonnade au 1er poteau, sur centre de Omborenga Fitina qui avait pris de court, auparavant, toute la défense congolaise restée pantoise sur un coup franc exécuté en vitesse sur le couloir droit par Bizimana Djihad.

Ni Lomalisa Mutambala Joyce, encore moins Bompunga Bituli Padou, Kimwaki Mpela Joël, et même Matampi Vumi Ley dans son petit rectangle, n’ont eu la réaction instatanée et appropriée en pareille accéleration. Ils sont restés tétanisés jusqu’au constat des dégâts. Cette seule et unique réalisation du capitaine, Tuyisenge Jacques, avait cloué au pilori, toutes les espérances congolaises. On se rappellera également, de l’autre défaite congolaise en phase finale de la CAN-Tunisie 2004, il y a de cela 12 ans. Les Amavubi avaient, cette fois-là également, pris le dessus sur les Léopards de la RD Congo sur le même score de 1-0, l’unique et seul but victorieux signé par un Congolais d’origine, le nommé Saïdi.

STERILE DOMINATION CONGOLAISE.- Pourtant, on s’en souviendra que d’entame de la dernière partie amicale Rwanda vs RD Congo du 10 janvier dernier, jusqu’à la mi-temps de cette confrontation qui est intervenue sur un nul vierge, personne ne s’attendait à ce que les Léopards perdent ce match au regard des occasions de but qu’ils s’étaient offertes et manquées. Successivement par Gikanji Doxa d’une balle perdue à ras-le-sol qui est passée à côté à de l’angle inférieur droit du gardien Ndayishimiye Eric à la 39’, le tir tendu de Lomalisa Mutambala Joyce au dessus de la cage à la 42’ ; le dépôt manqué, de la tête, par Guy Lusadisu à la 43’ alors que toute la défense rwandaises était en ballotage défavorable.

Toutes ces belles actions sont donc restées improductives. Même en 2ème période, Bolingi Mpangi Merikani à la 46’, Meschak Elia de la tête à la 69’ et d’une belle percée dans la surface de réparation à la 74’ n’ont pas permis aux Léopards de revenir au score qui en est resté là jusqu’à la fin du match. Le capitaine des Amavubis, l’heureux buteur du jour, touché dans l’entretemps à la 77’, quittait le terrain, non sans avoir brillamment rempli sa mission, celle de conduire à la victoire finale ses coéquipiers. Une victoire qui a sans nul doute boosté le mental rwandais avant leur entrée en compétition face aux Ivoiriens (1-0), aux Gabonais (2-1) et enfin les Marocains (1-4).

Tout comme les Congolais, les Rwandais s’étaient qualifiés également d’office au terme de leurs deux premères journées. Ce samedi 30 janvier, ça passera ou ça cassera pour l’une des deux sélections. En tout cas pas pour les poulains de Florent Ibenge Ikwange…

 

 

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...