IGF A ETE A LA FECOFA : Le ministre Chembo Nkonde Serge dans ses plus petits souliers…

  • La FECOFA a l’obligation de crever l’abcès un de ces quatre

Des sources proches de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), les flics financiers de la Présidence de la République,  Jules Alingete et ses hommes sont effectivement passés auprès des services des Finances et Trésorerie de la FECOFA que chapeaute le Vice-président Roger-Bobo Bondembe Bokanianga. Il n’y avait apparemment rien comme cadavres dans les tiroirs de ce dernier. En plus, pour le cas d’espèce, il était même question,  nous renseigne t-on, « des remboursements par le Ministère des Sports et loisirs des fonds préfinancés par la FECOFA lors des quatre premières sorties des Léopards dames U-20 contre le Sao Tome e Principe et le Cameroun ».

DES OPI SANS LIBELLES.- Il est vrai cependant, nous a t-on informé des sources dignes de foi, qu’autour du 15 octobre dernier, le Conseiller financier du Ministère des Sports et loisirs avait transmis à la FECOFA des OPI (Ordres de paiements informatisés) sans libellés explicites, d’un montant inférieur aux fonds engagés précédemment par la FECOFA. En outre, il était seulement fait allusion à une « prise en charge des Léopards Dames U-20 » sans autres détails. la FECOFA n’a jamais touché à ces fonds. Apparemment, un piège tendu par le Ministère des Sports et loisirs à la FECOFA au cas où elle aurait mis la main sur cet argent. En cette matière, la FECOFA s’est toujours montrée très prudente, sans toucher à cet argent, comme pour les autres sommes logées indûment à son compte, à son insu et retournées dans les comptes du Trésor public sous peu. Suivez notre regard…

Il est donc clair et établi qu’aucun sou n’avait été libéré avant toutes ces rencontres par le Trésor public. Donc, aucune prime ne pouvait être payée alors qu’il y avait aussi et surtout les frais organisationnels liés  pour les officiels de la FIFA-CAF que la Fédération devait honorer. C’est pour sauver les meubles que les financiers de la FECOFA ont dû recourir à des cambistes pour leur avancer de l’argent, parfois à des taux usuriers… Le ministre Chembo Nkonde Serge le sait et s’est tu, sans piper mot, lors de la 25ème réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 22 octobre 2021. Alors que le Président de la république voulait tout savoir!

SILENCE COUPABLE DU MINISTRE.-  Incapable de réagir comme il se devait à la communication du président de la République et chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le patron des Sports et loisirs, le ministre Chembo Nkonde Serge s’est retrouvé dans ses plus petits souliers au point de se demander de quoi se reprochait-il? Avait-il sciemment bloqué les dossiers financiers des Léopards Dames U-20 parce qu’il ne se retrouvait pas? On serait tenté de le croire au regard de l’évolution à deux vitesse d’autres dossiers jugés prioritaires par le ministre Chembo Nkonde Serge, ceux du FCF Amani et du stade des Martyrs pour ne citer que ces deux là. Des écrits existent à propos…

Pièces contre pièces, les services financiers de la FECOFA ont mis à la disposition de l’Inspection générale des finances (IGF) les éléments de preuve de la non-implication des dirigeants de la FECOFA dans quelque « détournement des primes de qualification allouées aux joueuses de l’équipe nationale de football de la République démocratique du Congo des moins de 20 ans, pour la deuxième phase de la Coupe du monde prévue à Costa Rica en 2022… Des fonds destinés à motiver ces footballeuses  qui représentent notre pays dans une compétition internationale ».  Ce qui, à juste titre d’ailleurs, a suscité de l’indignation du président de la République et chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui avait par ailleurs qualifié un tel acte « ‘d’ignoble et de répréhensible qui mérite d’être sanctionné ».

EST PRIS QUI CROYAIT PRENDRE.- Bien dommage que le président de la République et chef de l’Etat a été induit en erreur, non seulement par ses services de renseignements mais aussi et surtout par son ministre des Sports et loisirs. Il appartient désormais à ce dernier, le ministre Chembo Nkonde Serge donc, d’éclairer la lanterne du chef de l’Etat qui attend aussi de lui « des mesures conservatoires, ainsi que des dispositions idoines, pour que pareil acte ne se reproduise plus » et surtout, réunir des éléments probants afin « de faire un rapport sur le dossier lors de la prochaine réunion du Conseil des ministres ». Est pris à présent, celui qui croyait prendre…

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...