GOUVERNEMENT : Avenir politique incertain pour le VPM-Ministre de la Justice, Tunda Ya Kasende

Il avait pourtant prétendu avoir reçu des assurances de la part de « Yemei », entendre par là (lui-même en personne), allusion faite à l’ancien Chef de l’Etat et Autorité morale du FCC Joseph Kabila que tout ira bien pour lui, mais cela ne semble pas être le cas. Ça s’annonce très mal pour le Vice-premier ministre, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende. Selon des informations qui circulent dans la presse, il s’est vu refuser l’accès à la visioconférence de la 38ème réunion du Conseil des Ministres par le Président de la République, Félix Tshisekedi lui-même.

Certains médias parlent d’une absence consentie, d’autres évoquent une décision  prise par le Chef de l’Etat qui serait en froid avec lui et qui lui aurait ordonné de choisir entre une révocation humiliante et une démission endéans 48 heures. Dans tous les cas, il pourra payer cher son arrogance qui l’a poussé à transmettre à l’Assemblée nationale l’avis du gouvernement sur les propositions de loi sur la réforme judiciaire sans consulter le Conseil des Ministres et surtout, à  déclarer au sortir de plusieurs heures d’audition au cabinet du Procureur général près la Cour de Cassation que « Yemeyi (lui-même en personne, ndlr) m’a dit il ne faut pas avoir peur de quoi que ce soit ».

In alternance.cd

Selon des informations obtenues de plusieurs sources, le Président de la République a indiqué au Conseil des Ministres qu’il a demandé à son prédécesseur et allié du FCC de lui donner un autre nom pour remplacer Célestin Tunda Ya Kasende au ministère de la Justice. Même si la réponse du «Raïs » n’a pas été communiquée aux membres du gouvernement, tout porte à croire que l’homme de la vallée de la N’sele ne serait pas prêt à entrer dans un bras de fer avec son successeur à cause d’un ministre qui s’est mal comporté et en plus, pour des propositions de lois problématiques qui ont déjà été écartées par l’Assemblée nationale. Dans ce contexte, d’aucuns pensent que Célestin Tunda n’échapperait pas à la colère de Fatshi et risque de voir le Parquet Général près la Cour de Cassation rebondir sur l’affaire pour laquelle il a été arrêté le 27 juin 2020. Dans ce cas, il risque d’écoper de dix ans de prison, ce qui le conduirait tout droit à la prison centrale de Makala.  Wait and see.

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...