FECOFA : LE PRESIDENT CONSTANT OMARI CONFIRME SA DÉMISSION

Au cours d’un point de presse organisé ce mercredi 16 juin 2021, le Président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) monsieur Constant Omari Selemani, a officiellement annoncé «la décision de rendre le tablier et de quitter la FECOFA. C’est depuis mars 2021, a-t-il informé, que j’ai commencé ma réflexion à ce propos, au lendemain e l’élimination des Léopards au Gabon. Je me disais qu’il était temps que je puisse quitter la Fédération pour la laisser à une autre génération et aux autres collègues afin de parachever l’œuvre, ensemble entreprise ».

Le Président Constant Omari Selemani a précisé que « Ca fait plus de 25 ans que je suis dans le football où j’ai gravi tous les échelons, du club à la Fédération en passant par les entités au niveau national ; sur le continent, des commissions l’intérim du Président de la CAF et, au niveau mondial, de même, jusqu’à la Vice-présidence ad intérim du Conseil de la FIFA… Je m’estime avoir connu tous les parcours directionnels jusqu’à atteindre les sommets du management du football au niveau des différents organes faîtiers» a-t-il souligné en substance.

Ayant sollicité le recueillement d’une minute de silence et une pensée pieuse à l’endroit de tous les acteurs du football qui nous ont quittés tout au long de sa gestion à la FECOFA en début de son point presse, Constant Omari Selemani a parcouru, de manière cursive, quelques unes de ses grandes réalisations à la tête de la FECOFA dans les domaines de l’administration, des finances et sponsoring, de la technique et développement, des compétitions, des infrastructures, de la gestion des équipes nationales Les Léopards, de la moralité et de l’éthique sportive…

QUELQUES REALISATIONS DES ANNEES OMARI.-

En diagonale, on citerait notamment, DES ANNEES CONSTANT OMARI, les deux années d’intérim jusqu’à l’AGE du 25 au 26 février 2005 où i a géré le lourd héritage d’un Programme d’action d’excellence en consolidant l’offensive de charme envers les institutions internationales du football afin de rentrer dans les bonnes grâces de la FIFA du temps de Joseph Sepp Blatter avec le lancement du PROJET GOAL au niveau de Centre technique national (CTN) Kurara M’Pova à Kinkole.

Des années Constant Omari Selemani proprement dites, de 2005 à 2021 soit 16 ans de gestion, s’alignent effectivement de grands travaux qui suivent… Au niveau administratif : Modernisation du siège fédéral et acquisition des sièges des Ligues provinciales, renforcement des capacités fonctionnelles de la Fédération, appui structurel et institutionnel,… Des finances et sponsoring : Bilans et budgets prévisionnels à jour à toutes les Assemblées générales ; PAF FIFA : La FECOFA, l’élève modèle au regard de nombreux satisfécits des Audits des Fiduciaires internationaux ; Partenariats et approches de sponsoring : Vodacom Super lLigue (LINAFOOT), Airtel Jeunes Talents (LINAFJ), Orange RDC lors des différents campagnes des Léopards A-A’.

Sur le plan de la Technique et développement : Nouvelle vision de la Direction Technique Nationale hier personnalisée, formation permanente des cadres techniques (entraineurs à différents niveaux), programme de développement de l’arbitrage, … S’agissant des infrastructures et installations sportives : Projet GOAL de la FIFA avec le CTN Kurara M’Pova, des gazons arctificiels des stades Tata Raphaël et des Martyrs à Kinshasa, Kibassa et TPM à L’Shi, Unité à Goma, La Concorde à Bukavu, … Et, il y a touts ces économies de près de 7 millions de dollars américains de FIFA FORWARD pour le CTN.

Les compétitions ont connu un essor spectaculaire, surtout pour les championnats nationaux L1-L2 au lieu de plus de 500 Clubs de Division 1 à l’époque ainsi que la Coupe du Congo). La RDC dispose d’un Championnat national bien coté, 5ème en Afrique. C’est ainsi qu’aux interclubs, le quota de 4 clubs n’a jamais été en deça. Aux côté de belles performances du TP Mazembe, de l’AS V.Club….. Le football des jeunes, avec la LINAFJ, a vu l’organisation des championnats d’âges et interscolaire ayant conduit la FIFA à adopter la RD Congo pour son Projet pilote de Championnat africain interscolaire. Le football féminin, de la CNFF à la LINAFF, a vécu ses éditions des Coupes du Congo de football féminin assorties de deux phases finales des Léopards dames à la Coupe du monde de football féminin (CHILI 2006 et RUSSIE 2006).

La lutte contre la violence dans les stades par des séminaire à propos réunissant toutes les forces vives à Béatrice Hôtel ayant quelque peu résorbé le phénomène de même que des sanctions exemplaires relayées même au niveau de la FIFA (Cas de certains athlètes de l’AC Rangers).
Les Equipes nationales ont connu de nouveaux protocoles de gestion de la manière la plus professionnelle qui soit : Convocation, voyage, logement, transport local, logistique et intendance, primes de match et autres commodités. Des titres : Deux sacres CHAN (Côte d’Ivoire 2009 et Rwanda 2016), 1 MEDAILLE DE BRONZE CAN Guinée Equatoriale 2015 (3ème Place), Qualif manqué in extremis à la CM-Russie 2018. C’est resté un arrière goût amer, alors qu’on y était presque, à 15’ de la fin du dernier match contre la Tunisie à 2-0 puis 2-2 full time…

Quant à la Gouvernance de développement, Constant Omari Selemani a toujours plaidé pour des stades modernes. Dernièrement, il s’est rendu au stade Lumumba de Matadi : Visite de travail et d’inspection du chantier en question, Réhabilitation-modernisation du Stade des Martyrs, etc.

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...