DERIVE PRO : Pouah, sur un certain funeste JDM, sinistre Jean-de-Dieu Mukendi!

  • La grenouille qui voudrait se faire aussi grosse que le bœuf. Son sort est connu d’avance

C’est par dévers les écrits de certains confrères honnêtes et intègres qu’il m’est relaté les élucubrations poussiéreux écrits d’un certain JDM, dans certains forums  des Réseaux sociaux où il excelle pour combler une certaine forme d’oisiveté de ceux qui se nourrissent aux tétons des contribuables, ceux des adeptes de la bonne et vielle Fonction politique alors que «nous, on travaille !»…

Non seulement que JDM, non autrement mieux identifié par Jean-de-Dieu Mukendi, ne cesse de continuer à  prendre les vessies pour des lanternes mais s’offre et se permet impunément de nous traiter de tous les noms, au moment où il ne nous est jamais permis de nous côtoyer, à quelque niveau que ce soit. Quel culot que de s’attaquer nommément au promoteur de notre website, monsieur Jerry Gérard-Désiré Angengwa Agbeme Ngendu qui plus est aussi, Directeur-Coordonnateur de la Direction de la Communication et médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), dénote tout simplement de la haineuse jalousie qui anime ce chevalier de la prime.

Qui, pour ceux qui ne le savent pas, est un aigris de premier rang pour avoir été éconduit des abords de la FECOFA, au moment où il se faisait désirer à la DIRCOM pour son incorporation, usant même de traîtrise de son ancien chef hiérarchique. Malheureusement pour lui, il n’y avait aucune vacance sur l’avenue de la Justice et n’avait pas d’autre choix que de tomber à bras dégarnis dans les mains du plus mauvais ministre des Sports et loisirs que le pays n’a jamais connu, «Mutu ya yombo, ya libabe » comme on dit chez nous.

On comprend dès lors pourquoi et comment, quelqu’un que monsieur Jerry Gérard-Désiré Angengwa Agbeme Ngendu ne connait ni d’Adam, ni d’Eve, se permette ostensiblement de citer à chacun de ses poussiéreux écrits, celui-là même qui n’aura jamais été un funeste malheureux candidat arbitre de basket-ball comme lui, incompétent sur toute la ligne, rabroué de ce corps d’élite d’arbitrage qui s’est retrouvé dans l’assistanat cameraman avant de se faire valoir aujourd’hui comme journaliste, donneur des leçons, pourfendeurs d’honnêtes gens. Celui-là, vraiment, ne mérite que dédain, tant sa puanteur ne peut être supportable… On ne le suivra jamais dans les fonds caverneux de ses approches.

Si, ce jour, il lui est adressé ces quelques lignes, c’est pour lui rappeler qu’il ne vaut aucun penni face à un monsieur de la trempe de Jerry Gérard-Désiré Angengwa Agbeme Ngendu dont on connait les condisciples…. Au moins, ce dernier n’est pas sorti des ramassis des Bolikango et autres, après avoir fait  le garçon de courses de celui qu’on ne peut se permettre de citer dans ces lignes, par simple pudeur. Tout ce qu’on souhaiterait à JDM-Jean-de-Dieu Mukendi, c’est de continuer à traiter monsieur Jerry Gérard-Désiré Angengwa Agbeme Ngendu de tout ce qui lui passe par la tête. Un jour, il s’en souviendra….

Quant à nous, au moment où cette nullité professionnelle dont on ne connait aucune souche d’attache du métier s’est fait parachuté devant le micro aux bons soins d’une certaine coterie tribalo-ethnique en récompense aux bons et loyaux services rendus par ce garçon des courses, il continuera toujours à chercher à se faire tout grand, tout gros, inutilement, en s’attirant au jour le jour le mépris de ceux qu’il vilipende gratuitement sans qu’il n’en ait la moindre étoffe et surtout de ceux qui les connaissent et les respectent depuis.

Aussi, invite d’ailleurs JDM, Jean-de-Dieu Mukendi à nous citer davantage dans ses écrits. Jamais, il ne s’attirera encore la moindre attention de notre part pour se faire valoir davantage. Que ceux s’apitoient sur ce souffre-douleur, le laisse faire après avoir raté sa véritable carrière d’arbitre de basket, il ne peut qu’exercer un journalisme caverneux de bas étage. C’est d’ailleurs taillé à sa mesure. On en reste là et, il né mérite que mépris. On l’ignore du reste, superbement, à partir des écrits de ce jour.

J. Gérard-Désiré ANGENGWA AGBEME

Après ses débuts scolaires, 1ere Promotion de l''Institut Champagnat- Collège de Binza- Institut Bobokoli actuellement, Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME NGENDU MBOKO est diiplomé d'études universitaires à l'Institut des Sciences et Techniques de l'Information (ISTI) actuel Institut Facultaires en Sciences de l'Infiormation et de la Communication (IFASIC). Jerry Gérard-Desiré ANGENGWA AGBEME est présentement Directeur-Coordonnareur de la Direction de la Communication et Médias de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il charrie une riche expérience de plus d'une trentaine d'années de métier. Après ses débuts dans la Presse mère au sein du Groupe de presse Salongo dans les années '80, il assumera par la suite les fonctions de Rédacteur en chef et de Directeur de publication de plusieurs journaux du pays notamment EPANZA MAKITA, MAMBENGA, L'ESSOR AFRICAIN, NOUVEAU DEFI, L'ENJEU SPORTIF, LE DIPLOMATE, KIN MATCH, LA RÉPUBLIQUE, ... Il coordonne présentement le 1er Journal televisé sportif en lingala "15' YA MASANO" qu'on suit également sur Youtube sur 15' YA MASANO TV, après ses passages sur Télé Kin Malebo (TKM), Nzondo Télévision (NTV) et Canal Kin Television (CCTV)...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *